quantité


quantité

quantité [ kɑ̃tite ] n. f.
XIIe; lat. quantitas
1Cour. Nombre d'unités ou mesure qui sert à déterminer une collection de choses considérées comme homogènes, ou une portion de matière. « La quantité de marchandises a diminué alors que le franc augmentait » (Maurois). « Après qu'il eut absorbé la teinture d'opium, dans la quantité prescrite par le pharmacien » (Baudelaire). dose. En grande, en petite quantité. Compenser la qualité par la quantité.
2Une, des quantités de... : grand nombre, abondance. ⇒ foule; cargaison, kyrielle, 1. masse, multitude, tas, tombereau; fam. chiée, tapée. « Il s'était procuré une quantité de médailles en plâtre » (Stendhal). « Ils ordonnèrent des quantités de drogues » (Flaubert). Fam. Des quantités industrielles, très grandes. — (Sans déterminant) « Quantité de gens restent assez fortunés » (A. Gide). beaucoup.
♢ EN QUANTITÉ : en abondance. Il y a des fruits en quantité.
3Sc. Propriété de la grandeur mesurable; la chose même qui est susceptible d'être mesurée. Quantités continues, qui ne sont pas composées d'éléments naturellement distincts. Quantités discrètes, discontinues, élaborées par l'esprit en partant d'éléments donnés. ⇒ quantum. Quantité positive, négative. Quantité constante ( constante) , variable ( variable) . Phys. Quantité de mouvement d'un corps, produit de sa masse par sa vitesse. Quantité d'électricité ( charge) , de chaleur. Quantité négligeable, dont on peut ne pas tenir compte (dans les limites de l'approximation). Loc. fam. Considérer, traiter (qqn, qqch.) comme une quantité négligeable : ne pas tenir compte de..., considérer comme nul, insignifiant.
Philos. La quantité : l'ensemble des déterminations susceptibles de mesure (opposé à qualité). L'expression linguistique de l'idée de quantité. nombre, pluralité, unité. Adverbes de quantité.
4(1765) Log. Extension des termes d'une proposition, ou de la proposition elle-même.
5(1549) Versif. Durée attribuée à une syllabe dans la prononciation des vers ( brève, longue).
Phonét. Durée d'énonciation d'un phonème ou d'un groupe de phonèmes, par rapport à la durée moyenne ou à la durée de phonèmes voisins.
⊗ CONTR. Qualité.

quantité nom féminin (latin quantitas, -atis) Propriété de ce qui peut être mesuré ou compté : L'expression de la quantité dans la langue. Poids, volume, nombre qui déterminent une portion de matière, une collection de choses : La quantité de marchandises vendues diminue. Un grand nombre, beaucoup de gens, de choses : Quantité de gens ne se sont jamais posé la question. Philosophie Catégorie de l'esprit qui répond à la question de savoir si un objet de la connaissance peut être mesuré par un nombre ou par un système homogène d'unités défini préalablement. Phonétique et Métrique Durée relative d'un phonème, d'une syllabe. (On distingue habituellement deux degrés de quantité : long et bref.) ● quantité (citations) nom féminin (latin quantitas, -atis) Léon-Paul Fargue Paris 1876-Paris 1947 La qualité, c'est de la quantité assimilée. Sous la lampe Gallimardquantité (difficultés) nom féminin (latin quantitas, -atis) Accord Une quantité de. L'accord se fait, selon le sens, avec quantité ou avec le complément : une quantité de gens est accourue à l'annonce des soldes ; une quantité de postulants ont vu leur demande rejetée. - Quantité de. L'accord se fait toujours au pluriel : quantité de villages ont été désertés par les habitants. ● quantité (expressions) nom féminin (latin quantitas, -atis) En quantité, en grand nombre, en abondance ; beaucoup. Quantité de matière, nombre de moles. Quantité d'électricité, synonyme de charge électrique. Adverbe de quantité, adverbe exprimant une idée de quantité (ou d'intensité) [par exemple assez, trop, beaucoup, combien]. Quantité de lumière, produit du flux lumineux par sa durée. (Unité du système international [SI] : lumen-seconde.) Quantité de mouvement, pour un point matériel, produit de sa masse m par sa vitesse () ; pour un corps, somme des quantités de mouvement des points matériels qui le constituent. (La dérivée de la quantité de mouvement d'un corps est égale à la somme des forces qui lui sont appliquées.) ● quantité (synonymes) nom féminin (latin quantitas, -atis) Poids, volume, nombre qui déterminent une portion de matière, une...
Synonymes :
- un (des) tas
Un grand nombre, beaucoup de gens, de choses
Synonymes :
- flopée (familier)
- grêle
- légion
- nuée
- pas mal (familier)
- tapée (familier)
- tripotée
- une multitude
En quantité
Synonymes :
- à foison
Électricité. Quantité d'électricité
Synonymes :
- charge électrique

quantité
n. f.
d1./d Collection de choses, portion de matière, considérées du point de vue de la mesure, du nombre d'unités qu'elles représentent. Une grande, une petite quantité de bols, de riz, d'argent.
|| En quantité: en grande quantité.
Une (des) quantité(s) de: un grand nombre, une abondance de. Il y avait une quantité de réponses possibles.
|| CHIM Quantité de matière: quantité d'atomes, de molécules, d'ions, etc. (L'unité SI de mesure est la mole.)
d2./d Propriété de la grandeur mesurable; ce qui est susceptible d'être mesuré.
PHYS Quantité de mouvement: grandeur vectorielle caractéristique de l'état de mouvement d'un corps. Quantité de mouvement d'une particule: en mécanique newtonienne (non relativiste), produit de sa masse par sa vitesse.
d3./d VERSIF Durée relative d'une syllabe.
|| PHON Durée relative d'énonciation d'un son. (Elle permet le classement des voyelles en longues et brèves.)
d4./d LOG Extension des termes d'une proposition, de la proposition elle-même.

⇒QUANTITÉ, subst. fém.
A. — 1. Nombre ou mesure déterminant des choses considérées dans un ensemble homogène ou dans une portion de matière. Synon. nombre, proportion. Faible, grande, petite quantité; quantité approximative, considérable, égale, énorme, importante, infime, innombrable, insuffisante, négligeable, prodigieuse, suffisante; quantité de gaz, de liquide, de nourriture; quantité d'argent, d'objets, de papiers. Cette pièce était encombrée de meubles, d'argenterie, de lampes (...). Peut-être cette immense quantité de valeurs ne provenait pas entièrement de cadeaux (BALZAC, Gobseck, 1830, p. 440). [Dans l'œuvre de Monet] c'est la quantité proportionnelle des taches qui différencie à nos yeux ces ombres de ce que nous appelons les lumières (MAUCLAIR, Maîtres impressionn., 1923, pp. 69-70).
Quantité industrielle. V. industriel I B 2 c.
[En parlant de choses abstr.] Le spectateur, dit-elle [la Raison], n'a qu'une certaine quantité d'attention à donner à ton ouvrage. Apprends à l'épargner (STENDHAL, Hist. peint. Ital., t. 2, 1817, p. 10).
2. Loc. adj. et adv.
Loc. adj. Une quantité de, des quantités de + subst. plur. désignant des choses ou des pers. Grand nombre, abondance. Synon. multitude, beaucoup (de), bien (de), force, maint (vx ou littér.), moult (région. ou vx et p. plaisant.), pas mal de (fam.). Les risques des fournisseurs, dans un temps où les routes étaient battues par des quantités de brigands (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 498):
1. Un homme moderne, et c'est en quoi il est moderne, vit familièrement avec une quantité de contraires établis dans la pénombre de sa pensée.
VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 36.
♦ [Sans art., sans déterm.] Quantité de. On voit passer quantité de petites carrioles qui portent un jeune homme et une jeune fille (TAINE, Voy. Ital., t. 2, 1866, p. 6). La nature me découvrait, visibles, tangibles, quantité de manières d'exister dont je ne m'étais jamais approchée (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 126).
Au plur., rare. Quantités de. Il y a aussi quantités d'expressions toutes faites, d'idiotismes usés (FLAUB., Corresp., 1867, p. 324).
Rem. ,,Les collectifs force, nombre de, quantité de, employés sans article ni déterminatif sont assimilables à des adverbes de quantité: (...) Quantité de personnes sont venues (Littré)`` (GREV. 1986, § 607).
Loc. adv. En quantité. En grand nombre, en abondance. J'ai vu encore, en passant à la tour Saint-Jacques, retirer des os en quantité et encore juxtaposés (DELACROIX, Journal, 1853, p. 111). Les écureuils, autour de la Guillemette, ont volé les noix et les noisettes en quantité pour leurs provisions (COLETTE, Sido, 1929, p. 39).
3. P. ext., absol. [P. oppos. à qualité] Grand nombre. Extrayant de la poche intérieure de son veston une petite liasse de papier. — Mes œuvres complètes, continua-t-il, dans un sourire. — La qualité nous dédommagera amplement de la quantité, remarqua Eucrate (MIOMANDRE, Écrit sur eau, 1908, p. 151).
B. — Spécialement
1. a) SC. Caractéristique mesurable ou nombrable; tout ce qui est susceptible de plus ou de moins. Rapport de quantité. Ses dimensions [d'un morceau de bois ou de pierre] peuvent être des quantités liées entre elles dans les proportions simples et que l'œil peut aisément saisir (TAINE, Philos. art, t. 1, 1865, p. 44):
2. Les Grecs, en proie à une panique religieuse, avaient reculé devant les quantités irrationnelles, abominables à leurs yeux et perturbatrices de l'harmonie d'une création aux rapports simples...
ARNOUX, Seigneur, 1955, p. 13.
b) MATH. Grandeur mesurable; ,,nombre réel positif ou négatif pour des données numériques`` (PIL. 1969). Quantités algébriques, négatives, positives. La numération et le calcul commencent-ils sur des quantités discrètes et abstraites comme dans l'arithmétique? (COUSIN, Hist. philos. XVIIIe s., t. 2, 1829, p. 410).
Quantité différentielle. V. différentiel B 2 a.
Quantité négligeable. V. négligeable A.
Quantités discontinues ou discrètes p. oppos. à quantités continues ou concrètes, (d'apr. MORF. Philos. 1980). V. discret2 B.
Quantités imaginaires. V. imaginaire I A.
Quantité intensive, extensive. V. extensif B 1 a ex. de Bergson.
2. PHILOS. [P. oppos. à qualité] Ensemble des déterminations mesurables telles que le nombre, la grandeur, le volume; ,,une des catégories fondamentales de la pensée désignant la grandeur abstraction faite de toute qualité et considérée seulement comme mesurable`` (MORF. Philos. 1980). Les anciens envisageaient la quantité dans son être actuel, les modernes la prennent dans sa génération, dans son élément infinitésimal (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 508). Là où la quantité n'existe pas, il n'y a plus d'extériorité des parties (Foi t. 1 1968).
3. LOG. Quantité d'une proposition, d'un terme. Extension (des termes) d'une proposition. Anton. qualité. Règle de la quantité du prédicat. ,,Règle du logicien Hamilton selon laquelle la quantité de l'attribut est fonction de la qualité de la proposition`` (PIGUET 1960).
4. PHYSIQUE
Quantité de mouvement (d'un point matériel). À un moment donné, produit de la masse du point matériel par sa vitesse arithmétique à cet instant. Facteur de quantité (DUVAL 1959). Quand sa vitesse [d'un corpuscule] n'est plus très petite par rapport à la vitesse de la lumière, la masse qui intervient dans l'expression de la quantité de mouvement est la masse relativiste (MUSSET-LLORET 1964).
Quantité d'électricité (dont l'unité est le coulomb). ,,En courant continu, produit du courant qui parcourt un circuit par le temps pendant lequel il le parcourt`` (SIZ. 1968). Galvanisation simultanée de deux nerfs antagonistes (...) avec l'appareil qui suit de façon à avoir exactement la même quantité d'électricité dans les deux nerfs (Cl. BERNARD, Notes, 1860, p. 180). La quantité d'électricité se mesure par la valeur attractive du courant qu'elle développe (H. FONTAINE, Électrolyse, 1885, p. 3).
Quantité de chaleur (dont l'unité est la calorie). (Ds DEW. Mes. 1973). Une quantité de chaleur, c'est de l'énergie désordonnée répartie entre les éléments constitutifs du corps (atomes, molécules) (J. phys. et Radium, 1921, p. 66).
Quantité de lumière. ,,Produit du flux lumineux par sa durée`` (MILL. Vision 1981). Quantité d'éclairement. ,,Produit de l'éclairement par sa durée`` (VILLEN. 1974).
Quantité d'énergie. Les immenses quantités d'énergie dégagées par le soleil et les étoiles proviennent de réactions nucléaires (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 87).
5. LINGUISTIQUE
a) GRAMM. Adverbe de quantité. Adverbe évoquant une quantité indéterminée ou évaluée globalement, s'employant comme déterminant non spécifique d'un substantif ou, d'une manière absolue, comme terme de phrase, p. ex. J'ai lu assez de Balzac pour l'instant. Redonnez m'en, mais peu (d'apr. WAGNER-PINCHON 1968, p. 404).
Rem. 1. ,,On trouve dans la littérature contemporaine des exemples d'adverbes de quantité invariables, placés comme épithètes devant certains noms formés avec des qualificatifs: Mais ce qui corrigeait et même effaçait sa presque laideur, c'était d'abord l'intelligence et la vivacité candide de ses yeux... (H. Lavedan)`` (Gramm. Lar. 20e 1950, p. 371). 2. ,,Les adverbes de quantité (...) sont plutôt des marques du degré (...) et prennent parfois une valeur de nom ou d'adjectif: Peu sont venus — Ils sont beaucoup`` (G. MAUGER, Gramm. prat. du fr. d'auj., 1968, p. 389).
b) PHONÉT. Durée d'émission d'un son, d'un phonème ou d'un groupe de phonèmes par comparaison avec d'autres. La quantité vocalique est la mieux perçue en raison du noyau syllabique dévolu aux voyelles (MOUNIN 1974):
3. Les Américains, quand ils sont nouveaux ici, prononcent le latin à l'espagnole; mais on leur apprend bien vite à le prononcer à la française. Il ne s'agit pas seulement de certaines lettres; il s'agit aussi de la quantité des voyelles.
LARBAUD, F. Marquez, 1911, p. 127.
c) PROSODIE, VERSIF. Durée d'émission d'une syllabe (brève ou longue) dans la prononciation. Règles de la quantité (Ac.). Je commençai quelques vers élégiaques d'une épitaphe latine; mais voilà que la quantité d'un mot m'embarrasse (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 87). On a bien autre chose à faire vraiment qu'à éviter les solécismes et à mettre la quantité! (VALLÈS, Réfract., 1865, p. 164). Proportionner la longueur des neumes à la quantité prosodique des syllabes correspondantes (D'INDY, Compos. mus., t. 1, 1897-1900, p. 75).
6. MUS. Durée relative que doit avoir une note. Le rythme résulte de la quantité, et l'intonation de la hauteur du son (ROUGNON 1935).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) Fin XIIe s. « nombre d'unités de quelque chose de nombrable ou d'unités de mesure de quelque chose » (Sermons St Bernard, éd. W. Foerster, 25, 32); b) 1704 adverbes de quantité (Trév., s.v. adverbe); 2. a) 1549 « durée des syllabes » (DU BELLAY, Deffence et Illustration, éd. H. Chamard, p. 144); b) 1743 mus. (J.-J. ROUSSEAU, Dissert. sur la mus. mod. ds LITTRÉ); 3. a) 1647 math. (DESCARTES, Les Principes de la Philosophie, Seconde partie, chap. 64 ds Doc. DDL); b) 1765 quantité de mouvement momentané « produit de la vitesse, par la masse » (Encyclop. t. 13, p. 654, col. a); c) 1771 log. quantité d'une proposition (Trév.). B. Fin XVe s. quantité de « beaucoup de  » (HENRIBAUDE, Vers, éd. J. Quicherat, p. 104); 1665 en quantité (MOLIÈRE, L'Amour médecin, I, 6). Du lat. d'époque impériale quantitas « quantité, somme, étendue, extension d'une proposition », dér. de quantus « combien grand » sur le modèle de qualitas (v. qualité) pour trad. le gr. (ERN.-MEILLET). Fréq. abs. littér.:3 780. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 7 445, b) 4 850; XXe s.: a) 3 307, b) 5 134. Bbg. GOHIN 1903, p. 352.

quantité [kɑ̃tite] n. f.
ÉTYM. Fin XIIe; v. 1190, quantiteit; lat. quantitas, de quantus.
1 Nombre d'unités ou mesure ( Longueur, surface, poids, volume) qui sert à déterminer (une collection, un ensemble de choses considérées comme homogènes ou une portion de matière). || La quantité d'objets, des objets contenus dans cette boîte. || La quantité d'eau que peut contenir un verre. || La quantité de marchandises (→ Achat, cit. 2; augmentation, cit. 2). aussi Lot, stock; partie (vx). || Acheter, vendre qqch. par petites, grandes quantités. Détail, gros (IV.). || Quantité d'argent. Somme. || Quantité consommée d'une marchandise. Dépense. || Quantité suffisante ( Suffisance), insuffisante de qqch. || Quantité d'un élément composant. Dose. || Quantité de nourriture ( Bouchée, portion, ration), de boisson ( Coup, gorgée). || Petite quantité d'un liquide ( Filet, goutte, larme, nuage [de lait]), d'un ingrédient ( Pointe, soupçon).Quantité appréciable, considérable (→ Cabriolet, cit. 1), innombrable (→ Oiseau, cit. 14), prodigieuse (→ Filet, cit. 3), respectable, copieuse (cit. 1) de… || Énorme quantité de… (→ Lessive, cit. 2). || Quantité faible, insignifiante, modique, négligeable, nulle ( Rien); petite quantité de…Quantité de substance contenue dans…, portée par… Capacité, charge, contenance, contenu (→ aussi Assiettée, bolée, cuillerée, fournée, platée, etc.). || Quantité de gaz, de liquide débitée. Débit.Absolt. || Compenser la qualité par la quantité (→ Jabot, cit. 1). || Quantité qui augmente ( Accroissement, augmentation; multiplier), diminue ( Diminution).
1 Une heure après qu'il eut absorbé la teinture d'opium, dans la quantité prescrite par le pharmacien, toute douleur avait disparu.
Baudelaire, les Paradis artificiels, « Mangeurs d'opium », II.
(Choses abstraites). || Évaluer (cit. 7) la quantité et la qualité des risques. || La quantité d'énergie (cit. 1) que chacun de nous possède. || Une certaine quantité de désespoir (→ 1. Éponge, cit. 6), d'espérance (→ Impliquer, cit. 3).
Expression linguistique de l'idée de quantité. Nombre (supra cit. 30), pluralité, unité. || Adverbes de quantité. Assez, autant, beaucoup, bien, combien, force, peu, plein, tant, tout, trop; et aussi considérablement, énormément, suffisamment, etc. (→ Indéfini, cit. 11). || Adjectifs indéfinis de quantité. Maint, plusieurs, quelque(s), tout; certain, divers || Le partitif exprime les quantités imprécises.
2 On dit une quantité, un grand nombre, une foule. Les expressions figurées sont aussi fort nombreuses; une file, une enfilée, une enfilade, une queue, une kyrielle, un chapelet. Celles-là se rapportent à des choses formées en longues lignes (…) Une pluie, un déluge, une avalanche se disent des choses qui semblent tomber (…) D'autres sont des noms de mesure relatives au volume : une poignée, une hottée. La langue est extraordinairement riche en expressions de cette sorte.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 114.
Substantifs exprimant l'idée de grande quantité. Abondance, accumulation, affluence, armée (fig.), arsenal (fig.), avalanche (fig.), averse (fig.), collection, concours, contingent, débauche, déluge (fig.), encombrement, ensemble, entassement, essaim, fleuve, flopée, flot, foison, forêt (fig.), foule, fourmillement (fig.), grêle, immensité, jonchée, kyrielle, légion, luxe, masse, mer (fig.), mille, milliard, milliasse (vx), million, moisson, monceau, monde, montagne (fig.), multiplicité, multitude, myriade, nombre, nuée, pluie (fig.), potée, pullulement, régiment (fig.), renfort (à grand renfort…), ribambelle, série, tas; → les fam. Bordée, charibotée, chiée, muflée, tapée, traînée, tripotée.Petites quantités, quantités infimes. Bout, bribe, brin, doigt, grain, parcelle, pincée, poignée, pouce, soupçon; et les négations goutte, pas, point…
En grande, en petite quantité (→ Dromadaire, cit. 1; élément, cit. 10).
2 (XVIIe). || Une, des quantités de, grand nombre, abondance. || Elle avait une quantité de chaussures (→ Gaspiller, cit. 1). || Il s'était procuré une quantité de médailles en plâtre (→ 1. Moule, cit. 1). || Des quantités de drogues (cit. 3), de photographies (→ Paternel, cit. 4). Beaucoup, force (cit. 74). || Addition (cit. 0.1) d'une quantité de petits faits. || Une quantité de mécontents (→ Fulminer, cit. 1).
3 (…) sans les apprêts que je vois faire, et la quantité d'ouvrières qui viennent toutes pour moi, je croirais qu'on ne songe pas à me marier (…)
Laclos, les Liaisons dangereuses, I.
Quantité de… : un grand nombre de… (→ Attention, cit. 4; passer, cit. 17). Beaucoup. || Quantité de gens (→ Fortuné, cit. 7). || Il y a, il est quantité de… (→ Imaginaire, cit. 9; 1. loi, cit. 20; 1. marque, cit. 12).REM. Lorsque quantité de… est sujet, le verbe s'accorde avec le complément de quantité. Quantité de promeneurs allaient et venaient (→ Guitare, cit. 7; quadrangulaire, cit.).
4 Quantité de bras se levèrent (…)
Flaubert, Salammbô, XV.
En quantité : en grand nombre ou en grande quantité (→ Arrêter, cit. 29).
5 (…) qu'on m'aille quérir des médecins, et en quantité (…)
Molière, l'Amour médecin, I, 6.
3 (1665). Sc. Propriété de la grandeur mesurable; la chose même qui est susceptible d'être mesurée (et, spécialt., mesurée par une pluralité d'unités, nombrée). || La quantité correspond à une élaboration de la notion de grandeur. Grandeur, mesure, nombre. || L'idée de grandeur implique celle de quantité, de proportion… (→ Mathématique, cit. 6). || Choses qui ont la même quantité. Égal (cit. 1). || La masse (→ 1. Masse, cit. 33), quantité de matière. || La quantité arithmétique, géométrique, physique… (→ Agrandir, cit. 1). || Étude de la quantité par les mathématiques.Théorie du passage dialectique de la quantité à la qualité.
6 (…) le raisonnement mathématique n'est autre que la simple logique appliquée à la forme et à la quantité.
Baudelaire, Trad. E. Poe, Histoires extraordinaires, « Lettre volée ».
7 La recherche scientifique (…) ne se soucie aucunement de montrer le passage de la quantité à la qualité : elle part de la qualité sensible, conçue comme une apparence illusoire et subjective, pour retrouver derrière elle la quantité, conçue comme la vérité de l'univers (…)
Pour le savant la quantité engendre la quantité; la loi est une formule quantitative et la science ne dispose d'aucun symbole pour exprimer la qualité en tant que telle.
Sartre, Situations III, p. 150.
(Une, des quantités). Les choses qui sont susceptibles d'être mesurées, nombrées… Grandeur.
REM. Quantité et grandeur sont souvent pris l'un pour l'autre, mais il est préférable de réserver quantité aux grandeurs mesurables. — Newton définit le nombre (cit. 1) comme le rapport d'une quantité à une autre. || Quantités continues, qui ne sont pas composées d'éléments naturellement distincts. || Quantités discrètes, discontinues, élaborées par l'esprit en partant d'éléments donnés (→ Grandeur, cit. 40). Quantum. || Les nombres, les quanta, quantités discrètes. || Quantités extensives et quantités « intensives » (cit. 2, Bergson, et ci-dessous).Quantité positive, négative. Négatif. || Quantités infinitésimales (cit. 1). || Quantité nulle égale à zéro. || Quantité infinie (cit. 9). → aussi Infini, n. m., cit. 22. — Quantité constante, invariable ( Constante). || Quantité variable ( Variable). || Quantité périodique. || Maximum et minimum d'une quantité. || Quantité qui tend vers une limite ( Fonction).Quantité prise pour terme de comparaison. Mesure, unité. || Détermination des quantités par la mesure, le calcul… || Opérations sur des quantités. || Somme de plusieurs quantités. || Relation entre des quantités. Raison, rapport. || Quantités égales ( Égalité, équation), inégales ( Inégalité; différence, excès, moins, plus). || Quantité plusieurs fois plus grande ( Multiple), plus petite ( Sous-multiple). || Fonction (cit. 16) d'une ou de plusieurs quantités. || Valeur d'une quantité présentée sous deux expressions (cit. 15) différentes. Équation. || Quantités que l'on multiplie. Facteur (cit. 2). || Affecter une quantité d'un coefficient. || Quantités connues et inconnues (→ Équation, cit. 2). || Quantité indéterminée.
8 Lorsque, par suite d'un choix convenable d'unités, plusieurs grandeurs se trouvent exprimées exactement par des nombres, on peut (…) effectuer sur les grandeurs ainsi exprimées, qui prennent alors le nom de quantités, les trois premières opérations de l'arithmétique.
Cournot, Correspondance entre l'algèbre et la géométrie, p. 10, in Lalande, art. Quantité.
Phys. || Quantité de mouvement d'un corps, produit de sa masse par sa vitesse. || Quantité de mouvement et position des particules (→ Incertitude, cit. 6; onde, cit. 17; photon, cit. 2). || Quantité d'électricité : charge électrique.Quantité de chaleur, correspondant à une quantité d'énergie équivalente (cf. Équivalent mécanique de la chaleur). || Quantité de lumière (éclairage, luminance, luminosité).
4 (Mil. XVIIIe). Log. || Quantité d'une proposition : extension des termes d'une proposition, ou de la proposition elle-même; le fait qu'elle soit prise particulièrement (qu'elle concerne un ou plusieurs individus indéterminés d'une classe), universellement (qu'elle concerne tous les individus d'une classe), ou indivisément (que le prédicat se rapporte au sujet comme à un tout indivis).Quantité d'un terme. Extension.
9 (…) le caractère en vertu duquel le sujet est pris comme un tout indivis, dans son rapport avec l'attribut, est plutôt une forme de la quantité : car le trait caractéristique de celle-ci est précisément de considérer ce rapport. Ce sont les jugements indivis par opposition aux jugements divisés ou distributifs, qui sont eux-mêmes soit universels, soit particuliers.
Lalande, Voc. de la philosophie, art. Extension, Note.
5 Philos. || La quantité : l'ensemble des déterminations susceptibles de mesure, opposé aux qualités sensibles (on dit aussi : le quantitatif.) || L'expression linguistique de la quantité (→ ci-dessus, cit. 2 et supra).
10 (…) la science positive a pris pour elle tout ce qui est incontestablement commun à des choses différentes, la quantité, et il ne reste plus alors à la philosophie que le domaine de la qualité, où tout est hétérogène à tout (…)
H. Bergson, la Pensée et le Mouvant, p. 147.
6 Didact. En versification, Durée d'un élément de langage (ou du discours musical). (XVIe). Poésie. || Quantité d'une syllabe, en prosodie. Mètre, pied. || Vers métrique, fondé sur la quantité.
(1736). Ling. Durée d'énonciation d'un phonème ou d'un groupe de phonèmes, par rapport à la durée moyenne, normale ou à la durée des phonèmes voisins. Prononciation; brève (bref), longue (long, infra cit. 21).
11 Chez les anciens, les syllabes étaient scandées d'après la nature des voyelles et les rapports des sons entre eux, l'harmonie seule en décidait : en allemand, tous les mots accessoires sont brefs, et c'est la dignité grammaticale, c'est-à-dire l'importance de la syllabe radicale, qui détermine sa quantité (…)
Mme de Staël, De l'Allemagne, II, IX.
Mus. Durée relative des syllabes; observation des valeurs qui leur sont attribuées, dans le chant, la prosodie.
CONTR. Qualité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • quantité — Quantité. s. f. Il se dit de tout ce qui peut estre mesuré ou nombré. Toute quantité est ou continüe, ou discrete. On appelle, Quantité continue, L estendüe d un corps en longueur, largeur & profondeur. La quantité discrete, est l assemblage de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Quantite — Quantité La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de choses. C’est habituellement représenté… …   Wikipédia en Français

  • quantité — Quantité, Quantitas. Grande quantité d or et d argent, Magna vis auri et argenti. Grande quantité {{o=quantite}} de froment, Magna vis frumenti. Grande quantité de vin, Maximus vini numerus. Selon la quantité des fruicts, Pro ratione fructuum.… …   Thresor de la langue françoyse

  • quantité — (kan ti té) s. f. 1°   Il se dit de tout ce qui peut être mesuré ou nombré, de tout ce qui est susceptible d accroissement ou de diminution ; en langage d école, accident qui fait que les corps sont susceptibles de nombre et de mesure. Mesurer… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • quantité — nf. KANTITÂ (Albanais 001, Annecy 003, Giettaz, Thônes 004, Villards Thônes 028). E. : Tas. A1) (une) certaine quantité (de soupe) : branlâ nf. (Saxel 002). A2) quantité (de fruits, de trochets ...) : katèlâ nf. (002). A3) quantité // charge… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • QUANTITÉ — s. f. Il se dit de Tout ce qui peut être mesuré ou nombré, de tout ce qui est susceptible d accroissement ou de diminution. Mesurer une quantité. Deux quantités égales. Comparer des quantités.   En Mathématique, Quantité continue, L étendue d un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • QUANTITÉ — n. f. Il se dit de Tout ce qui peut être mesuré ou nombré, de tout ce qui est susceptible d’accroissement ou de diminution. Mesurer une quantité. Deux quantités égales. Comparer des quantités. Quantités négatives, Quantités qui sont précédées du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Quantité — Sans pouvoir dénombrer numériquement les vis dans cette photo, on sait en revanche en évaluer approximativement sa quantité. La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou… …   Wikipédia en Français

  • quantité — dydis statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. quantity vok. Größe, f rus. величина, f pranc. grandeur, f; quantité, f …   Automatikos terminų žodynas

  • quantité — kiekis statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. amount; quantity vok. Menge, f; Quantum, n rus. количество, n pranc. quantité, f …   Automatikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.